Menu
Lahore, première impression du Pakistan

Lahore, première impression du Pakistan

À la découverte de Lahore, la 2e plus grande ville du Pakistan après Karachi. Elle compte plus de 7 millions d’habitants. Haute en couleurs et en saveurs, il fait bon s’y perdre pour se laisser aller à toutes les gourmandises. 

 

Découverte..

Gourmandises

 

Lahore Pakistan

 

Toute personne désireuse de découvrir le Pakistan d’aujourd’hui sait à quel point il est difficile d’obtenir des renseignements sur ce pays.
L’image renvoyée par les médias, le site du gouvernement français surtout, et ces photos de régions meurtries dans les moteurs de recherche dissuaderaient la personne la plus téméraire de s’y rendre. Ces sujets ne seront pas évoqués ici.
Le billet d’avion étant déjà acheté et le visa de 28 jours collé sur le passeport, hésiter n’est plus une option.

Dans ces conditions, il est certain que l’arrivée au petit aéroport de Lahore en cette matinée de décembre est quand même chargée d’un mélange d’appréhension, de curiosité et d’impatience folle.
‘Dois-je me couvrir les cheveux dès la sortie des contrôles, comment dois-je saluer les gens ?’ Et surtout : ‘A quoi ressemble ce pays méconnu?’

 

 

Street food Lahore

 

Avant de rejoindre mes amis qui habitent un peu plus au nord, je décide d’avoir un premier aperçu de cette grande ville. Je serai amenée à la découvrir plus en détails dans les semaines à venir, et cette fois accompagnée.

Malgré une prudence que j’ai conservée tout au long du séjour, mes craintes sont dissipées en un instant. Le remous de la ville ne laisse pas de temps à la moindre réflexion. La complexité des ruelles étroites et bondées du vieux quartier, cette lumière éblouissante, cet air lourd chargé de poussières donnent rapidement un sentiment de vertige.
Et cette constante odeur d’épices et de viandes, partout, ne fait qu’accentuer cet étourdissement.

En quelques minutes pourtant, il devient vite plaisant de se perdre dans ces dédales si colorées de tissus et de châles. Le parfum des grillades et beignets avive soudainement l’appétit.

 

Lahore . Mosquée de Wazir- Khan et vue sur la vieille ville

Les résidents peu accoutumés aux étrangers se montrent d’une convivialité surprenante. Les questions fusent ainsi que les conseils d’itinéraires, de lieux à explorer, des spécialités locales à goûter. Un tourbillon d’informations et de rencontres.

En fait, les conversations à Lahore tournent principalement autour de la gastronomie. Des stands de rue aux plusieurs restaurants de toutes nationalités, tout incite à savourer les mets les plus variés. Peu importe l’heure, attablés en terrasse ou accoudés sur le coin d’une échoppe, il y a toujours un petit encas à déguster.

 

Échoppes et street food
Ma première expérience culinaire, probablement le dessert le plus populaire en hiver, le Gajar Ka Hlawa (en Urdu گاجرکاحلوہ   )

Egalement très connu et apprécié en Inde, il est fait d’ingrédients simples et se cuisine pourtant de dizaines de façons différentes. Il est préparé avec des carottes râpées, du lait entier, du beurre clarifié  et du  sucre. On peut aussi y ajouter de la cardamome, des pistaches..

Il est  servi tiède ou à température ambiante. Son goût est tout doux, un peu sucré. Sa texture, fondante et moelleuse. Un petit délice!

Il est dit que Lahore est la capitale de la culture. Et il est vrai qu’elle y est omniprésente. De la mosquée Badshahi grandiose aux jardins de Shalimar, la promenade urbaine devient vite instructive, passionnante.

 

Mosquée Badshahi et vue depuis le Coco's Den

 

Sur le toit terrasse du Coco’s Den , à la lumière du soir qui semble sublimer toute la vue, je suis sereine désormais.

Et dans le bourdonnement des voix au loin, de cette langue Urdu qui m’est encore inconnue, je note rapidement sur un coin du cahier:

‘Premier jour au Pendjab. Intense. Ne pas oublier’

 

 

 

arrow_1

 

  Exploration:

La Mosquée de Wazir- Khan

Considérée comme une des plus belles du Pakistan, située en plein bazar, elle est célèbre pour ses mosaïques exceptionnelles. L’accès aux tours n’est pas autorisé habituellement mais vous pouvez demander gentiment au personnel du site…qui sait?!  La vue sur la vielle ville est absolument stupéfiante.

Le fort de Lahore

Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

A l’intérieure des fortifications, de grands jardins et fontaines ainsi que de nombreux palais décorés de dorures et mosaïques.

Alhamra Art Gallery

Une galerie d’art exposant sur 2 étages des artistes pakistanais, un centre culturel proposant des représentations et concerts.

Le bâtiment conçu par l’architecte  Nayyar Ali Zaidi, aussi connu sous le nom de Dada, est  un exemple de l’architecture moderne au Pakistan.

 

  Dégustation à Lahore:

Coco’s Den

Roshan Gate, 2168/A – Food Street Fort Rd

Au bout d’un escalier étroit des plus originaux, une vue imprenable sur le fort et la mosquée. Magique.
Café Aylanto 

Alam Rd, Lahore

Situé à Gulberg, dans le quartier des affaires, ce restaurant éclectique propose une cuisine méditerranéenne tout en délicatesse.
Yum Restaurant

Sir Syed Rd, Lahore

Un restaurant chinois et thaï mais façon pakistanaise. Étonnant
Bashir Darul Mahi

MaulanaShaukat Ali Rd, Lahore

Délicieux restaurant de poissons frais. Convivial avec sa grande terrasse.

Excellent rapport qualité prix. L’endroit étant très prisé, il faut souvent attendre pour une table libre.

 

Merci à Saira et Usman, mes amis, qui ont rendu ce séjour inoubliable.

 

Claire
2 Comments
  • Super, je viens de découvrir ton blog parce que j’ai aussi participé à l’article de Traces de Voyage. On était au Pakistan il y a 2 mois et on a adoré ! Hâte de lire la suite de ton voyage !

    22 mars 2017 at 13 h 41 min

Laisser un commentaire